Les points clés pour réussir un recrutement

Pour toutes les entreprises, le recrutement d’un nouveau collaborateur est une étape importante. Effectivement, une erreur de casting peut entraîner un impact financier considérable, en plus d’influencer sur la cohérence de l’équipe. C’est pour cette raison que le présent article tente d’avancer des conseils pratiques pour réussir cet acte. Le point !

Savoir anticiper les besoins

Il est important de bien prendre son temps pour trouver le candidat à la hauteur de ses attentes. De la sorte, agir à la hâte n’est pas du tout convenable. Les entrepreneurs se doivent alors de savoir bien anticiper les besoins de leur entreprise. À cet effet, il est conseillé de faire le point une ou deux fois par an. Dans ce cas, il faudra observer à la loupe les facteurs susceptibles d’inciter au recrutement de nouveaux collaborateurs. Cela peut être un départ prochain d’un salarié ou un manque de compétences ou encore un développement de l’activité.

Bien rédiger l’annonce

L’annonce ou la fiche de poste est le premier contact de l’entreprise avec les candidats. Il reste donc primordial qu’il soit assez clair et exhaustif pour être attractif. Cela permet en même temps de mettre en avant les atouts de la société et de séduire plus des prétendants. De plus, bien définir les profils et les compétences nécessaires permet d’éviter au mieux les candidats inutiles. Par ailleurs, il faut prêter une attention particulière à la mise en forme de l’annonce pour maximiser sa visibilité. En somme, celle-ci doit être courte avec quelques mots-clés en gras. Pour le reste, le titre de l’emploi se doit d’être un terme courant.

Astuces pratiques pour une présélection efficace

D’une manière générale, une offre d’emploi entraîne plusieurs dizaines, voire des centaines de candidatures. Aussi, pour optimiser la présélection, il faut définir au préalable le ou les critères les plus déterminants : formation ou expérience. Par la suite, les recruteurs doivent étudier attentivement chacun des CV pour pouvoir les classer en fonction de leur intérêt respectif. Les profils contenant des points bloquants comme un lieu d’habitation trop éloigné ou un horaire incompatible sont donc à laisser. Les candidats présélectionnés feront alors l’objet d’un entretien pour en savoir un peu plus sur eux. Après cette étape, il faut procéder à une comparaison en résumant les atouts et les points faibles de chacun des postulants. Un test complémentaire pourra parfois aider à prendre la bonne décision.

Les règles d’or pour réussir l’intégration du nouveau collaborateur

Trouver le candidat idéal est une chose, mais son intégration ne doit pas aussi être prise à la légère, ce qui nécessite la préparation au préalable de son poste de travail. Puis, il est de mise d’informer toutes les équipes avant le jour de son arrivée. À son premier jour de travail, la nouvelle recrue doit être présentée à ses futurs collègues. Une visite des locaux est après de mise. De même, il ne faut pas oublier de l’informer sur les règles au sein de l’établissement ainsi que sur sa culture. Pour tout le reste, une formation initiale se révèle indispensable.